Traductions

Traduire ne signifie pas passer d’une langue à une autre en se contentant de chercher des mots dans un dictionnaire, mais implique une excellente compréhension de la signification d’un texte dans une langue déterminée et essayer d’en transmettre le message dans une autre langue, en donnant au lecteur l’impression que ledit texte a été écrit dans la langue cible, non qu’il a été traduit.

png

La seule connaissance d’une autre langue ne garantit pas en soi une bonne traduction, qui demande :

    • la connaissance de la langue ainsi que de la culture de départ
    • une bonne compréhension du sujet traité
    • la possession des techniques permettant de transposer le message dans une autre langue
    • une excellente maîtrise de la langue cible.

Afin d’assurer la meilleure qualité de traduction, il est donc important de :

  • connaître le sujet traité
  • effectuer des recherches approfondies pour être sûr d’utiliser la terminologie appropriée
  • consulter des experts, si nécessaire.

Mon approche du travail

    Lorsque j’exécute mon travail, j’essaie toujours d’articuler les composantes mentionnées en différentes phases :

  • une première ébauche de la traduction
  • la mise au point de la première version
  • la relecture du texte traduit seulement – après avoir laisser écouler un peu de temps, si possible – visant à assurer de sa fluidité.

Un flux de travail structuré de cette façon permet davantage de recul pour vérifier l’exactitude des choix de traduction et donc une plus grande attention au contrôle de qualité.

Je suis donc convaincue qu’on ne peut pas s’improviser traducteur tout simplement parce que l’on connait une langue étrangère ; il est par contre important d’avoir reçu une formation et une préparation adéquates.

Spécialisations

Grace à l’orientation de mes études (« Professions européennes ») et à l’emploi auprès de l’Unité de la traduction italienne du Parlement européen, les questions européennes et tout ce qui a trait au fonctionnement des institutions de l’UE constituent ma spécialisation principale.

Parlement européen, Strasbourg

Parlement européen, Strasbourg

Au fil des années, j’ai également acquis une expérience considérable dans plusieurs domaines, dont :

  • questions politiques et sociales et relations institutionnelles
  • économie et finance
  • droit
  • immigration, asile et droits de l’Homme
  • organisations internationales et coopération
  • marketing et études de marché
  • énergie
  • transports
  • imagerie médicale
  • art culinaire, restauration
  • sites Internet
  • psychanalyse

Pour davantage d’informations, consultez la liste des projets et mon portefeuille de traductions sur ma page Proz.com ou bien l’un des travaux que j’ai récemment conclus sur www.tavoleromane.it.